Double peine ?ActualitésAgissezRécitsLoisRessourcesLiensContact
Campagne nationale contre la double peine Actions

La campagne "Une peine point barre"
Acteurs
Objectif
Arguments
Actions
Agenda
Outils
Accueil
Retour

8- La culture en renfort de l'action

Musiques

La Tordue a mis en musique sa chanson Le Pétrin, chantée par 20 artistes dans 15 langues. Sortie du CD le 12 novembre 2002.

Le groupe “La Tordue” a fait don de cette chanson et des droits qui y sont attachés à la campagne “Une peine ./”

La Tordue accomplit, en amont de sa tournée de concerts et en partenariat avec la Campagne, une série de rencontre dans les FNAC de plusieurs villes françaises. Soyez de la rencontre !

écoutez la chanson Pétrin

On vient tous du même pétrin
____________qu'on soit froment ou sarrasin
______________________herbe folle maïs ou blé noir
______________________ --------------du champ voisin ou de nulle part*

Le groupe Accaz' a écrit une chanson sur la double peine. A lire

Films

"Ce Monsieur doit rentrer chez lui".
Documentaire de Florence Miettaux. Réal. 2001. L'histoire de Djamel ABIDI.

"Wesh Wesh qu'est-ce qui se passe ?"
Un film coup de poing réalisé par Rabah Amour Zaïmeche.
Synopsis :
Cité des Bosquets, Seine-Saint-Denis.
A travers le regard de Kamel de retour dans sa cité après avoir purgé une double peine, la vie d'un groupe de jeunes adultes confrontés à la décomposition sociale du quartier.
Extraits Presse :
" Wesh Wesh, qu'est-ce qui se passe ?, premier film de Rabah Amour Zaïmeche sur ses propres frères et amis de la cité des Bosquets à Saint Denis : vital, vivant et brutal, mais aussi peut être bien annonciateur de futurs tremblements de terre. "
Libération
" Wesh Wesh, qu¹est-ce qui se passe ? a su également marquer les esprits. Rabah Amour Zaïmeche, réalisateur et acteur du film, pose sur la cité le regard le plus juste et le plus percutant que le cinéma est produit jusqu¹ici.
Proche de ses personnages, il sait maintenir à leur égard une distance suffisante pour laisser place au respect et à la pudeur, bannir la moindre fascination pour la violence et le moindre jugement, et réussit ainsi, aidé d¹un sens du rythme impressionnant pour un premier film, à maintenir dans une ligne fictive tout l¹impact d¹un documentaire.
"
Les Inrockuptibles

"Histoire de vies brisées"
Les double peine de Lyon

Un film documentaire de Bertrand Tavernier
avec la collaboration de Nils Tavernier

lire le dossier de presse du film

la liste des dates et lieux de sortie du film

voir les images du film

Le film est désormais accessible en cassette vidéo (pour commander s'adresser à la Cimade, service documentation (Denise Cuzin),
176, rue de Grenelle, 75 007 Paris.infos@cimade.org
.) Faire l'acquisition de cette cassette est une façon de poursuivre la campagne : projection dans des cercles restreints, dans des classes, des MJC, des centres sociaux, prêt à des amis, etc...Il importe de continuer notre travail d'explication auprès de l'opinion publique.

On n'est pas de marques de vélo.
Portrait de Bouda, danseur de hip hop, victime de la double peine.
Réal : Jean Pierre Thorn. Durée 90'. Lire presse
Jean-Pierre Thorn travaille à la conversion de son film en 35 mm pour diffusion en salles de cinéma.

Double peine, les exclus de la loi .
Réal : Valérie Casalta Durée : 60'. Mai 2001

Cheb.
Réal : Merwan Khechida. Film franco-algérien de 1990, sorti le 5 juin 1991.

Merwan Khechida, un jeune beur de 19ans qui a gardé la nationalité algérienne, se fait expulser de France où il a toujours vécu. Ilse retrouve en Algérie, pays dont il ne connait rien et où il doit faire son service militaire. Il décide de fuir ce pays hostile et de regagner la France avec l'aide de la jeune Malika.

"Les bannis" Citoyen K.
Réal. A. Klardsfeld.

pour commander s'adresser à
Capa Télévision
80, rue de la Croix-Niivert 75015 Paris.
tél 01 40 45 47 00
Fax 01 40 45 47 10

Expo

Voir la BD de Améziane.

Graff

Une peine . / Campagne nationale contre la double peine, a bénéficié du concours d'une quinzaine de graffeurs issus de différentes régions de France. Les artistes ont produit, du 2 au 10 février, une fresque monumentale sur un mur de 280 mètres carrés mis à leur disposition par la municipalité de L'Ile-Saint-Denis (93).

Le projet trouve son origine dans la rencontre entre la municipalité de L'Ile-Saint-Denis, le Comité de soutien à Bouda, danseur hip hop victime de la double peine et les graffeurs coordonnés par Nordine (T.W.A.).

Etaient présent : Les 313 de Marseille dont SEEK, T.W.A. de Lyon avec Nordine (directeur artistique), MAC de Paris avec ALEX et KONGO, R.A.W. de Paris avec NOE II, La TRUSKOOL de Toulouse, F.B.I. (France, Allemagne, Australie) avec DARCO.

Par cette réalisation, la municipalité entend mener «un combat politique pour un monde plus solidaire et plus juste ». Vous pouvez voir cette fresque sur la façade de l'espace-jeunes, 32 bis rue du bocage 93450 L'Ile-Saint-Denis (surface de 22 m X 13m). Commander la carte postale (1euros) en téléphonant au 01 49 22 11 00.

Spectacle vivant

Bouda, avec quatre autres danseurs d'un Paris City Breakers ressuscité, le rappeur Dokta et DJ Namok, ont monté un spectacle itinérant d'une demi-heure, pour sensibiliser un large public.
Triple peine (c'est son nom) peut être commandé par une municipalité, une maison de la jeunesse, un service culturel. Pour cela, écrire à l'association Paris City Breaker, 6, rue Louise-Michel 93440 Dugny.

Campagne nationale contre la double peine Campagne une peine barre ./